Café santé – Qi Gong : un art de santé – 10/12/2016

Le Qi Gong est un art énergétique chinois

Conférence-atelier co-animé par

  • Dominique Trovato (Enseignante Qi Gong, diplômée par l’Ecole les Temps du Corps à Paris)
  • Samia Abdelmoumen (Sophrologue, psycho-énergéticienne)
10 décembre 2016 à 14h30
Maison de l’Intergénération – 33 rue Crillon 13005 Marseille
Renseignements : 06 29 93 68 41

Le Qi Gong s’est développé en France depuis plus de 25 ans, c’est un art à découvrir, car il propose d’éveiller le corps et l’esprit, de s’ouvrir à la vie. Ce n’est pas une simple pratique, c’est un art de vivre.

En Chine on parle de Yang Sheng, ce qui peut se traduire par « nourrir le vivre », nourrir la vie !

 » L’homme puise du ciel son souffle, de la terre son sang, des deux, son rythme de la vie  »  (Tao Te King)

Qu’est-ce que le Qi Gong ? sa spécificité par rapport à d’autres activités corporelles

Le Qi Gong, « Travail de l’énergie », est basé sur les principes de la médecine chinoise : trajet des méridiens, points d’acupuncture, physiologie énergétique du corps et des organes. Il permet de nourrir et de renforcer l’énergie vitale, d’assouplir les articulations, d’améliorer tous les systèmes fonctionnels du corps, d’entretenir l’équilibre harmonieux corps-esprit et de retrouver un bien-être profond.

Le « Qi » peut être traduit par souffle, énergie vitale (le prana des indiens), et le « Gong » peut être traduit par travail, mise en œuvre.

C’est une approche spécifique sur la dimension globale de l’Etre, une discipline complète adaptée à tous les publics. Les exercices corporels permettent d’entretenir sa forme, d’assouplir son corps, mais aussi de trouver le calme et le relâchement. Pour que l’énergie puisse circuler dans le corps (bonne circulation du sang), le corps doit être détendu. S’il y a des blocages, le qi (énergie) ne circule plus et peut provoquer des douleurs, des maladies. La pratique corporelle permet d’entretenir ses articulations, ses muscles, ses os, et d’être en bonne santé.

Les exercices physiques, les respirations, la méditation permettent d’apaiser le cœur siège de l’esprit et des émotions.