Mal de dos et médecine traditionnelle chinoise

Le mouvement c’est la vie et la vie c’est le mouvement ! Le squelette, les organes et les viscères sont mobiles, s’ils sont en bonne santé… Les déséquilibres entraînent une mise en tension des tissus mous, conjonctifs, support des structures de l’organisme et de l’énergie (appelée Qi). Le dos subit plus de contraintes jusqu’à ce qu’il se bloque, se fige, s’enflamme.

Lire la suite

Le mal de dos ou l’ostéopathie de notre vécu existentiel

Dans l’esprit des expressions « j’en ai plein le dos » ou « j’ai tout sur mes épaules », le vécu corporel nous démontre bien que notre comportement émotionnel influe d’une manière importante sur la structure et l’intelligence organique de notre corps physique. L’approche thérapeutique de ces affections par l’ostéopathie via la méthode Surrender est différente par le concept et la spécificité de l’approche utilisée.

Lire la suite

Le ventre miroir de nos angoisses

En réponse à une situation perçue comme une menace, le cortex préfrontal inhibe normalement l’amygdale, impliquée dans la réaction de peur, de sorte que notre organisme réagit au stress puis retrouve son état d’équilibre. Les effets du stress sur la digestion sont maintenant bien connus, une molécule, le crf, libérée en cas de stress, provoque une inflammation des intestins et perturbe leur fonctionnement.

Lire la suite

Tao des émotions, l’art de la transformation

Pour le Tao, les émotions sont à la base de nos joies et de nos souffrances. Les émotions sont présentes dans les divers secteurs et patterns de notre vie. Les émotions négatives sont les sources de nos émotions positives. Les humains produisent ces émotions, ils ont pour tâche de les transformer.

Lire la suite

L’anxiété et notre métabolisme

Lorsque l’anxiété devient chronique, son impact varie de simple souci à véritable risque pour la santé. Que l’épisode anxieux soit un événement isolé dû à un stress élevé ou à un trouble anxieux chronique, la réaction physique à cette émotion peut avoir beaucoup plus d’impact que ne le pense.

Lire la suite

Emotions et mémoire

Outre les situations extrêmes suscitant un sentiment intense, les travaux scientifiques suggèrent que même une émotion modérée facilite la mémorisation. Ainsi, les émotions ont donc un rôle potentiellement déclencheur et modulateur de la mémorisation. Pourtant, pendant des siècles, philosophes et scientifiques ont opposé raison et émotions, pensée logique et senti­ments.

Lire la suite

La méditation pleine conscience

La méditation de pleine conscience est une méthode bouddhiste. L’idée de base est de poser son attention sur tout ce qui compose l’expérience de l’instant présent : notre corps, notre souffle, les sensations de notre peau, les sons alentour, nos émotions, nos pensées… Il s’agit d’avoir conscience de tout cela, mais sans s’accrocher à rien, de garder une attention éveillée et fluide…

Lire la suite

Mieux vivre ses émotions avec la sophrologie

La connaissance de soi et de son corps qu’apporte la sophrologie ouvre la voie menant vers la réconciliation avec ces messagères bienveillantes que sont nos émotions. La mise en œuvre de ses diverses techniques, nous permet d’aller à leur rencontre afin de les comprendre et d’apprendre à cultiver nos émotions positives, ressources inestimables au quotidien.

Lire la suite

Émotions et cancer – Docteur Christian Boukharam

Les émotions sont des messagers qui nous préviennent s’il y a quelque chose qui cloche à l’intérieur de nous. Ignorer nos émotions nous maintient dans l’ignorance des besoins inconscients qui sont en arrière. Aujourd’hui nous avons les preuves de la dimension multifactorielle du cancer, nous savons que c’est l’être bio-psycho-social qui doit être pris en compte et non pas uniquement le mental ou la génétique.

Lire la suite

L’énergie au présent, vers l’unité corps esprit

L’énergie est décrite par les scientifiques comme un courant électrique qui évolue en un temps donné, une résonnance magnétique liée à une fréquence. Du point de vue d’un biologiste, c’est dans le noyau de chaque cellule que se trouve l’énergie. Le concept de l’énergie est inhérente au principe même de la vie car c’est dans le mouvement que notre corps évolue.

Lire la suite

Institut Curie : Etude sur les bienfaits de la sophrologie

Au fil des années, les études se poursuivent pour mettre en avant l’intérêt de la sophrologie dans l’accompagnement des patients notamment atteints de pathologies lourdes. Reconnue comme l’un des soins de supports dans le dernier Plan Cancer 2014-2019, la sophrologie semble être de plus en plus plébiscitée.

Lire la suite

Hasard et coïncidences – Pierre Basso

Si nous examinons le déroulement de notre propre vie, combien de fois est-il arrivé que des faits d’apparence anodine eurent des conséquences imprévues et parfois suffisantes pour bouleverser la programmation de notre vie quotidienne ? Pierre Basso, ingénieur au CNRS, Groupe d’Intelligence Artificielle de Luminy à Marseille, nous propose une réflexion sur le thème « le hasard et les coïncidences » par quelques propositions pour une ontologie d’incomplétude

Lire la suite

Etre cohérent optimise notre énergie – Thierry Janssen

L’être est un tout, fait de plusieurs composantes telle la matière (le corps), l’énergie (les émotions) et l’information (les pensées), l’énergie étant le pivot permettant la commu­nication entre corps et esprit. Pour éviter une déperdition d’énergie, et donc mettre toutes les chances de notre côté pour rester en bonne santé, il est crucial d’être « cohérent ».

Lire la suite

Apprivoiser le stress

La civilisation moderne s’est construite sur la lutte, la contrainte, le stress, on en constate chaque jour les résultats anxiogènes sur notre mode de vie. Nous sommes imprégnés par cette philosophie de « aller contre » plutôt que « aller avec » ainsi lorsque nous abordons une difficulté, rencontrons un obstacle, vivons une situation de changement, donc des contextes générateurs de stress, nous entrons en lutte.

Lire la suite

Psychosomatique et somatopsychique

Au delà de la santé physique, de l’équilibre émotionnel, de la résistance au stress, l’être humain ne peut trouver un réel accomplissement qu’en incluant les dimensions supérieures de la nature humaine : l’ouverture aux autres, l’apprentissage de l’amour, et le sens élevé qu’il donne à sa propre vie.

Lire la suite