La Théorie des signatures : Christian BUSSER

La lecture des signatures dans les plantes médicinales

Les anciennes médecines lisaient des signes dans les plantes à travers les 4 éléments, mais aussi à travers d’autres nombres sacrés, leur apparence et leur dynamique au cours de saisons et surtout en pratiquant comme les peuples premiers l’équivalent de la méditation en pleine conscience pour la santé des hommes. Comment ces connaissances secrètes ou discrètes se sont-elles transmises jusqu’aux écoles médiévales de médecine et au grand médecin Paracelse qui a divulgué ce mode de connaissance au point d’être toujours enseigné dans certaines Ecoles de santé naturelle et qui fait l’objet de recherches en ethnomédecine. L’enseignement des signatures représente l’un des 3 grands moyens de connaissance des plantes médicinales et de leurs activités à travers le monde. La lecture des signatures dans les plantes médicinales fait partie de l’enseignement global des signes et correspondances au même titre que la lecture des signes en médecine.

Biographie

Christian Busser, fondateur de l’Ecole Plantasanté, Docteur en Pharmacie et en Ethnologie

Après des recherches au Laboratoire de plantes médicinales de la Faculté de pharmacie de Strasbourg du Professeur Anton à partir de 1974, un diplôme de l’Institut de Pharmacie industrielle de Paris en 1980, et un Doctorat d’Université en pharmacie sur l’activité des remèdes homéopathiques, il exerce aux Laboratoires Weleda, dont il organise les récoltes en recherchant de nouvelles stations botaniques, tout en participant aux recherches et à la fabrication des médicaments et cosmétiques avant de diriger le Laboratoire jusqu’en 1987.

En 1991, il fonde avec sa femme une pharmacie herboristerie avec préparatoire spécialisé en préparations naturelles à Obernai en Alsace. Après un Certificat d’études homéopathiques l’Hôpital Saint Jacques de Paris, et une formation de 3 ans sur les Fleurs de Bach, il se passionne pour l’histoire de la botanique médicale, et l’approche des simples chez Paracelse et Goethe, et organise des stages ethnobotaniques sur le terrain : découverte des signatures et des propriétés des plantes par la « communication avec les plantes » décrite par les traditions.

En 2000, après un diplôme d’Ethnopharmacologie appliquée sous la direction du Professeur Pelt, il réalise des enquêtes sur la médecine populaire dans les Vosges menant à un doctorat en ethnologie, prolongé par un livre « Dico Santé des plantes des Vosges, médecine et traditions populaires » et enseigne l’ethnomédecine depuis 2004 dans plusieurs Universités.

En 2009, il crée l’Ecole Plantasanté qui enseigne la Naturopathie, la Phyto-Aromathérapie et les Fleurs de Bach et autres médecine naturelles.

Voir la vidéo : La théorie des signatures de Christian Busser