Notre corps : une source d’énergie vitale

Notre corps s’associe à l’intelligence de la vie

Dans notre corps, le principe du vivant est basé sur l’énergie qui assure la cohérence du tout. Ainsi, notre métabolisme possède des dans notre corps capacités naturelles d’auto-régulation (respiration, circulation sanguines et lymphatique) et d’auto-guérison (phènomènes de cicatrisation, consolidation osseuse…). Tout cela fonctionne d’une façon unique avec une même finalité : l’équilibre.

Notre nature d’humain est énergétique

Malgré les croyances liées à l’immobilité de la matière, nos scientifiques ont su démontrer que la matière, lié à l’atome, est sans cesse en mouvement. Le magnétisme de l’atome compose tout ce qui vit et accentue le mouvement subtil de l’énergie dans notre corps. Ce dernier ne supporte ni l’immobilité, ni l’excès de mouvement car dans les deux cas il dysfonctionne.

Aussi, notre condition d’humain nous oblige à respecter la « voie du milieu », la voie de l’équilibre ou de l’homéostasie naturelle qui passe par une hygiène de vie au quotidien et ce de façon régulière.

L’énergie, comment savons-nous qu’elle existe ?

Le ressenti énergétique n’est pas un concept lié à notre mental, l’énergie est bien une circulation électrique (onde de forme électromagnétique) qui impacte physiquement notre corps, donnant lieu à des effets sur nos organes, notre structure osseuse et musculaire, notre psyché et nos émotions.

Nous ressentons généralement l’énergie lorsqu’elle dysfonctionne et se transforme en pathologie :

  • Chaleur excessive en période de digestion de repas trop riche
  • Froid important en cas de prise d’humidité lors d’un refroidissement
  • Excès de chaleur lors d’une fièvre

Pour notre cerveau, ressentir l’énergie est comparable à vivre une information qu’il n’a pas acquise consciemment. C’est l’expérience qui va permettre de reconnaitre les effets du processus énergétique, adopter les bienfaits et enfin s’adapter aux changements.

Afin que le cerveau intègre le lien énergétique, la pratique de certains exercices est primordiale.  En effet, pour notre cerveau, l’expérience renouvelée est assimilée et devient assurant l’équilibre.

Au contraire, la résistance au processus naturel va puiser dans les ressources principales de l’individu et faire place à des énergies nocives souvent externes. Le cerveau étant trop occupé à gérer ce déséquilibre va mettre l’énergie vitale globale du corps en défaut jusqu’à épuisement et dysfonctionnement.

Accepter de vivre consciemment cette énergie va permettre de dégager les énergies nocives par la densification de l’énergie vitale.  Le cerveau n’étant pas en alarme, il n’y a pas de dysfonctionnement, c’est l’ébauche d’un fonctionnement équilibré.

Ce lien subtil avec l’énergie est devenu essentiel à une époque où nous souffrons de baisse de vitalité, de problèmes relationnels qui nous bousculent ou de pollutions énergétiques. Prendre conscience l’énergie pourrait à la fois augmenter nos ressentis subtils, nous recharger, nous apprendre à discerner personnes et lieux positifs ou toxiques. C’est une réelle ouverture sur de nouveaux champs de compréhension de la véritable nature de la vie.

Vivre avec l’énergie 

Depuis la nuit des temps l’humain est décrit debout entre ciel et terre. Cette connexion s’effectue par le 7ieme chakra dit coronal (en ayurveda), N°20 vaisseau gouverneur (en MTC) sur le haut du crâne et le point N°1 d’action des reins, ressource vitale du QI (énergie vitale). Un cycle d’engendrement va alors s’activer sur toutes les fonctions intermédiaires (organes et visceres) et libérer l’énergie du cœur principale ressources de notre équilibre.

60% de nos zones énergétiques sont situées à nos extrémités : mains, pieds, tête.

En massant le creux de la paume de la main (lao gong, point de Qi gong et MTC), une douce chaleur circulera ensuite dans nos avant-bras et au-delà. Le cerveau prendra conscience du bienfait de la démarche et validera une réelle connexion de nos pieds avec le sol.

Grace au bio magnétisme de l’eau dans notre corps, nous serons en lien avec la principale ressource énergétique connue : la terre, un immense aimant ressource de la vie naturelle. Le cerveau valide chaque expérience avec succès, la circulation du Qi se régule. Ce processus souvent pratiqué va permettre au métabolisme de faciliter l’échange de l’information cellulaire.

L’équilibre simple se reproduit à l’infini…

Si le geste est simple, il peut être reproduit avec facilité et permettre ainsi d’être dans la prévention plutôt que dans le soin.

Chacune des techniques accentue la conscience des effets de l’énergie circulante, apaisante et donne sens à une croyance du lien corps esprit : ancrer au quotidien le bien-être et la santé…

Il existe une multitude de pratiques pour accéder à ces ressources essentielles dont :

  • La respiration (cohérence corps cœur conscience)
  • Le massage de points spécifiques de méridiens d’acupuncture
  • Le massage des fascias (Méthode Surrender, Ostéopathie)
  • La Bioenergie (stimulation des phénomènes circulatoires liés au Qi)

Si l’arbre a des racines fortes, il pousse jusqu’au ciel avec hardiesse. Si l’humain debout est ancré comme un arbre, il est nourri par la terre de la même manière. Vérifier que chaque feuille est vivante est illusoire, mais savoir que la sève fait prospérer l’arbre est essentiel.

 

Maurice Cohen (Bioénergéticien, Praticien Méthode Surrender) :  https://surrender-marseille.fr/